Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

De l'écologie dans le monde - Page 2

  • experiences camping insolites

     

    Expérience alpine

    Concept inédit : les Whitepod.

    Situés au-dessus d’Aigle, dans les Alpes vaudoises, ces sortes d’igloos sont aménagés selon les standards les plus luxueux.
    Whitepod Les Cerniers Les Giettes (D) (séjour minimum de 2 nuits),

     

    Charmes de l’Orient

    Au coeur de la palmeraie de Marrakech, six luxueuses tentes caïdales perdues dans le grand parc du Palais Rhoul, en marge des suites traditionnelles.
    Palais Rhoul Marrakech. De 350 à 490 euros selon la tente, pour deux pers. petit-déj. inclus.

    Botswana sauvage

    Vivre avec les grands pachydermes dans les réserves du nord du Botswana: Moremi Chobe, Savuti, Okavango. (16 à 20 jours avec un groupe de 4 à 13 personnes avec un guide anglophone.)
    Voyage Botswana exclusif 2120 euros par personne, infos auprès de Vie sauvage, à Paris, 

     

  • Madrid en Décembre

     

    Marchant de rue en rue, nous nous laissions porter  par la vague de passants et par l'attrait des  vitrines décorées. Quel monde! Nous sommes rentrés  dans un premier grand magasin,  ressemblant à nos  Galeries Lafayette :" El Corte Jnglès" à la recherche d'une Barbie de collection version" Espagnole" pour Nana( en vain).

    A la sortie une foule s'était  massée  aux portes et regardait vers le ciel avec des yeux ébahis. Toute la façade du grand magasin était illuminée et décorée  digne de la féerie de Disney...Attendait elle l'arrivée du Père Noël au balcon? Nous n'avions vraiment pas le temps de nous attarder ( dommage!)

    Par un heureux hasard, dans l'angle d'une ruelle, la boutique du Real Madrid nous fit accélérer le pas ! Maillot, fanion, figurine en édition limitée de Zidane el comic FUT (comprar http://www.futbolastur.com )  , gadgets à l'effigie du Real Madrid pour Grégoire oblige.

     

     ...puis  quelques petites boutiques de souvenirs, où nous apprenions avec un grand soulagement par des touristes français , que tous  les commerces du centre ville étaient ouverts exceptionnellement le dimanche  durant la période des fêtes.Je bavais devant les vitrines, avec des whouaaa et me réjouissais déjà pour le lendemain...!

    Je remarquais attendrie une fillette  rêveuse jouer des castagnettes avec une facilité déconcertante.Elle tortillaient ses petits doigts tout en regardant   les  chaussures dans une vitrine.Encore quelques pas dans  les ruelles où les anges bleus et blancs suspendus sintillaient dans la nuit... sans oublier le match...Retour vers la station de métro" SOL"!

     La Puerta del Sol tranquille à notre arrivée grouillait  de monde. Les gens se postaient autour de panneaux où se vendaient  des tickets de loteries en  s'agitant bruyamment tel un marché méridional!

    Direction le métro -hôtel  . Nous avons déposé nos paquets  et sommes repartis aussi vite, avec quelques foulées vers le stade Bernabéu. Là encore des tribus entières  de supporters émergeaient   des coins des rues et du métro tel des manifestants. Des marchants ambulants postés autour du stade vendaient des maillots, écharpes, drapeaux..... (Quelques belles boutiques de luxe et du Real coté Est pour info ).

    Nous n'avions pas encore atteint  notre siège, que l'on entendait déjà la foule hurlée, bien que nos places étaient déjà occupées  , nous nous sommes mis sur la même rangée.Nous étions à 20 m du terrain.

    Un véritable choc, 75 000 personnes en délire, une ambiance à couper le souffle!

    Nous arrivions juste pour le coup d'envoi avec  l' Apn et le  caméscope  en action. Nous espérions rapporter à Grégoire  quelques souvenirs de son équipe préférée.

     Real Madrid/ Racing Santander,  3/1 de quoi nous combler pour notre  premier grand match en Espagne. Raul! Passa Raul!  Bravo Raul ! Avec des poussées d'adrénaline : Fonces!!! Des bonds de joie en oubliant parfois de photographier tellement  le match était prenant!. Une ambiance  incroyable qui vous soulève de joie avec des inconnus ! Que d'émotions!

    Je compresse la  vidéo , un peu tremblante  car  il ne faisait pas bien chaud, mais de quoi vous mettre 5mn dans l'ambiance au coeur du stade Bernabéu....à suivre

     

  • La campeuse esthète et raffinée

     

    Yourtes, tentes safari, roulottes saltimbanques, Airstream à l’américaine, glamping ou tente caïdale au Maroc… Revisités, réinventés, les modes d’hébergements traditionnels se sont transformés en petits nids douillets où il fait bon poser ses valises. Ça tombe bien, bohème par définition, la génération bobo adore et adhère.

     

    Nos adresses

    American way of life

    Comme l’acteur américain Sean Penn, vous craquez pour les Airstream, soit ces somptueuses roulottes en alu héritées des années 1950. A votre disposition, deux endroits : en France, au pied des Pyrénées cathares (papiers peints flashy, rideaux aux motifs géométriques, tapis en moumoute chamarrée, chaises longues fleuries) et PO 66 Roussillon, voir le site http://laudun.blogs.midilibre.com ; en Angleterre, sur l’île de Wight (six Airstream restaurés par une ex-styliste et un photographe londonien).
    Belrepayre Airstream et rétro-camping près de Mirepoix (Ariège, France). De 32 à 70 euros la nuit pour 2 pers. De 175 à 400 euros la semaine pour 4,
    Vintage Vacations Dès 140 euros les 2 nuits pour 4 pers. et 350 la semaine,

    Esprit bohème

    Pascaline et Pascal Patin ont décidé de faire partager leur passion: des roulottes d’amoureux (tons vieux rose, meubles en rotin), de manège (boiseries, fauteuil de velours vert) et la toute nouvelle roulotte aux étoiles (à découvrir ce mois de mai).
    Les roulottes de la Serve Dans le Beaujolais, à Ouroux. De 47 à 60 euros la nuit pour deux, petit-déj. compris. 

    Out in Africa

    Se prendre pour Karen Blixen le temps d’un bivouac en tente safari... Sol en dur, de vrais lits, une salle de bains, et des murs de toile qui ondulent au gré du vent africain. (Voyages proposés par Neos Voyages, tél. 021 612 66 00 11.)
    Erongo Wilderness Lodge Namibie. Dès 201 fr. par pers. en demi-pension.
    Onguma Tented Camp Namibie.Dès 303 fr. la nuit par pers. en demi-pension.
    Mbuzi Mawe Tented Camp Tanzanie. Dès 209 fr. la nuit par pers. en pension complète.
    Grumeti River Camp Tanzanie. Dès 654 fr. la nuit par pers. en pension complète.

     

     

  • Devenir un touriste responsable

     

     

    Pour sortir des chemins battus en respectant l’autre et l’environnement, le Code mondial d’éthique du tourisme fixe des repères. Coup d’oeil sur les points à retenir :

    1. Ouvrez vos antennes!

    En vous informant sur le pays que vous allez visiter, ses lois, ses coutumes, vous parerez aux impairs et aux déconvenues. Même sans aller à l’autre bout du monde. Savoir qu’on vous demandera de laisser vos chaussures à l’entrée d’une mosquée vous évitera de faire un esclandre parce que vous craignez de vous faire piquer vos Repetto; prévoir un paréo ou un foulard pour planquer vos épaules et vos genoux si vous visitez des églises, c’est l’assurance de ne pas vous faire refouler à l’entrée de la chapelle Sixtine.


    tourisme responsable.JPGPar ailleurs, n’oubliez pas que vous voyagez pour vous dépayser, pas pour râler parce que votre café-croissant n’a pas le même goût qu’au troquet en bas de chez vous! Ouvrez-vous à la culture de l’autre, soyez curieux, c’est le sésame pour être mille fois mieux accueillie que le touriste lambda.

    2. Attention aux achats!

    Pas la peine de chercher à rapporter un bracelet en ivoire du Kenya alors qu’il est interdit de chasser les éléphants. Cela dit, ne fuyez pas souks et échoppes, car acheter de l’artisanat et des produits du coin, c’est donner un coup de pouce au développement économique et social local.

    3. Fuyez les hypermarchés du tourisme

    Au lieu de vous jeter sur un grand complexe hôtelier, pensez aux chambres d’hôte et aux petits hôtels de charme, qui ont pour avantage de ne pas dénaturer le paysage. En prime, vous aurez l’occasion d’avoir un contact avec les gens du coin – ceux qui vous hébergent –, qui ne demandent qu’à vous faire découvrir la région. Pratique pour savoir où manger un berbouche à Nice, où dénicher un authentique artisan à Essaouira ou la meilleure huilerie bio dans les Alpilles.

    4. Respectez la nature et le patrimoine culturel

    Graver "Lili was here" sur la pyramide de Kheops ou rapporter un bout du Colisée, c’est commettre un impair de catégorie 9. Jeter la canette de Coca qu’on vient de finir derrière un tas de pierres au bord du Grand Canyon aussi. Quand on voyage, on ne laisse pas traîner ses déchets derrière soi sous prétexte qu’on vit comme un hibou et on s’efforce de préserver les monuments ou les fouilles archéologiques.

    Un lien vers une série d’hôtels installés un peu partout en Europe, y compris en Suisse. Leur point commun : favoriser un tourisme doux et les énergies renouvelables. Hélas seulement en anglais, en allemand et en italien www.biohotels.info

    Un magazine qui vous informera sur le bio, l'écologie et la santé : http://www.vegetol.org

    Nice Future donne également tout plein de liens renvoyant vers des organisateurs de voyages éthiques ou durables www.nicefuture.com

     

    A lire:

    Pour voyager autrement -
    Le Guide des nouvelles solidarités
    de Françoise Perriot
    Ed. Le Pré aux Clercs, 2005

     

     

     

     

  • Livre - D’un voyage à d’autres

     

    Voici un bien joli carnet de voyage rapportant les pérégrinations d’un couple et leurs enfants, partis à vélo sur les routes du monde, à la découverte de l’habitat écologique. Les lecteurs de La Maison écologique les plus assidus se souviendront certainement de cette aventure, car du Québec à la Nouvelle-Zélande en passant par l’Autriche et l’île de Pâques, Cathy et Thierry vous ont relaté leur aventure dès le premier numéro de notre magazine. 

    Comme son titre l’indique, D’un voyage à d’autres n’est pas seulement un carnet de voyage agrémenté de magnifiques photos, c’est également le récit de l’éveil d’un couple (et de leurs enfants) à une vie plus respectueuse de la nature. Dans la dernière partie de leur livre, les auteurs relatent la construction de leur propre maison écologique, en Mayenne. 

    Bâtie avec tout un tas d’amis et d’amis d’amis, elle intègre des techniques rapportées de leur voyage. On découvre également les divers engagements de ce couple, leur volonté de sensibiliser le public aux alternatives technologiques et à la lutte contre le développement des cultures d’organismes génétiquement modifiés.

     

    Livre - D’un voyage à d’autres

    Cathy Dubourg, Thierry Baffou
    Éditions Goutte de sable, 2005

     

    160 pages couleurs
     Format : 21 x 24 cm
     Prix : 32 euros