Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

De l'écologie dans le monde - Page 3

  • le tourisme de nature - suite

    Imprimer

     

    tourisme-neture2.JPG

    Intervention publique concernant ce tourisme de nature ensuite, pour encourager la qualification et l’adaptation des hébergements et des services touristiques existants.

    La France se caractérise par une multitude de petites structures qui participent certainement à l’attractivité de la destination. Encore faut-il qu’elles soient en capacité de répondre au haut niveau d’exigence en terme de confort, de caractère et de qualité des services. Ainsi le Tourisme de nature étalé sur plusieurs saisons, diffusé sur un territoire, peut-il être facteur déclenchant d’une qualification de l’offre touristique, des hébergements et des services qui sera bénéfique en réalité à des marchés diversifiés.

    Avant de conclure on a tenu à souligner le haut de niveau de participation à cette journée technique qui s’est déroulée « à guichets fermés ».

    Enfin il a souhaité que la dynamique engagée par des territoires tels que les Parcs Nationaux et les Parcs naturels régionaux, ainsi que les initiatives lancées par des opérateurs touristiques ou par des associatifs trouvent écho et appui auprès des institutionnels.

    Pour ce qui la concerne l’AFIT continuera son engagement : elle est ouverte notamment à nouer des partenariats pour la formation des opérateurs.

  • Faciliter les séjours et la consommation sur place : l’exemple du Lille Métropole City Pass

    Imprimer

    le Lille Métropole City Pass a été lancé, il y a 10 ans, en collaboration entre les offices de tourisme de la métropole lilloise et le comité départemental du tourisme du Nord .

    Le City Pass est un outil qui permet aux touristes de court séjour de concilier leur désir de liberté et leur souhait d’optimiser l’organisation de leur séjour. Il donne accès à 32 sites, activités et monuments, pour une durée comprise entre 1 et 3 jours, et tient également lieu de carte de libre circulation sur les réseaux bus, tramway et métro.

    Cinq thèmes sont couverts par le City Pass :

    les beaux-arts, avec les principaux musées ; l’histoire et le patrimoine ; les sciences et les techniques ; les traditions et le terroir (visite de la distillerie de genièvre, par exemple) ; des circuits découvertes. Le possesseur d’un City Pass peut choisir librement dans l’ensemble de cette offre, de manière illimitée.

    Le City Pass est rapidement amorti, généralement en deux ou trois prestations. Mais le prix n’est pas le principal attrait du City Pass aux yeux des touristes, qui apprécient surtout la liberté et la facilité de circulation qu’il offre. Pour les partenaires touristiques, le City Pass est également un outil très intéressant. Plusieurs tour-opérateurs britanniques ou belges l’ont par exemple intégré à leur offre, moyennant une commission de 10 % à 15 % selon les partenaires.

    Environ 150 City Pass sont vendus chaque mois : 15 euros pour une journée, 25 euros pour deux jours, 30 euros pour trois jours. Mais pour évaluer ses retombées économiques réelles, il ne faut pas se contenter des statistiques de consommation brutes : il faudrait également prendre en compte les consommations connexes induites par le City Pass.

    Un participant relève l’intérêt évident des passeports de type City Pass mais souligne la difficulté pour les offices de tourisme concernés d’obtenir, de la part des partenaires et des professionnels, des conditions tarifaires suffisamment attractives pour attirer la clientèle et répondre à ses attentes.

  • Comment soutenir le développement du tourisme de nature

    Imprimer

    Aujourd’hui la destination France n’est pas identifiée comme destination de tourisme de nature. La notoriété de certains territoires encore réservée à des spécialistes, à des clientèles de passionnés, ornithologues, photographes animaliers ... ne se traduit pas par une consommation touristique émanant de clientèles diversifiées et quantitativement importantes.

    tourisme-nature.JPG

    Il y a fort à faire. Il y a tout d’abord à assurer la crédibilité de la destination en favorisant une politique active de communication afin de créer l’image et la notoriété auprès des clientèles françaises et étrangères. Le représentant du TO Nature Trek  (voir une demo : Nature Treks VR - A brief overview and demonstration ) a ainsi souligné par exemple combien l’inscription dans les catalogues est importante pour crédibiliser une destination et attirer l’attention des clientèles...même celle des individuels qui ne passeront pas obligatoirement par leurs services.

    Par ailleurs, des interventions publiques à l’échelle des territoires apparaissent nécessaires pour épauler le développement : tout d’abord à l’évidence, comme plusieurs échanges entre des participants l’ont souligné, pour réunir deux mondes : les opérateurs et prestataires touristiques (hébergeurs, prestataires de loisirs de plein air...) et les naturalistes, (prescripteurs, prestataires potentiels en guidage et médiation nature) qui s’ignorent ou ne savent pas suffisamment comment travailler ensemble pour structurer l’offre et la commercialiser.

     

  • Adresses camping pour esthètes

    Imprimer

    Botswana sauvage

    Vivre avec les grands pachydermes dans les réserves du nord du Botswana : Moremi Chobe, Savuti, Okavango. (16 à 20 jours avec un groupe de 4 à 13 personnes avec un guide anglophone.)
    Voyage Botswana exclusif 2120 euros par personne, infos auprès de Vie sauvage, à Paris, tél. 00 33 1 44 51 08 00

     

    Expérience alpine

    withepod.JPGConcept inédit : les Whitepod. Situés au-dessus d’Aigle, dans les Alpes vaudoises, ces sortes d’igloos sont aménagés selon les standards les plus luxueux.
    Whitepod Les Cerniers Les Giettes (D).  (séjour minimum de 2 nuits), tél. 079 744 62 19.



    Charmes de l’Orient

    Au coeur de la palmeraie de Marrakech, six luxueuses tentes caïdales perdues dans le grand parc du Palais Rhoul, en marge des suites traditionnelles.
    Palais Rhoul Marrakech. De 350 à 490 euros selon la tente, pour deux pers. petit-déj. inclus. Tél. + 212 (0) 24 32 94/95.

     

     

  • Haut- parleurs subaquatiques, musique aquatique, ambiance originale pour soirées et mariages

    Imprimer

    Fonction d' une musique aquatique dans une piscine (insonorisation piscine) ?
    La musique aquatique apporte relaxation et détente. Elle est d'ailleurs utilisée dans certains centres de thalassothérapie. Et de plus utilisée pour des soirées thématiques, inaugurations et même des mariages : on a vu des musiciens mariage répercuter leurs sons dans les hauts parleurs aquatiques, donnant un très bel effet à l'ambiance de la noce...

    Description des hauts-parleurs subaquatiques pour piscine

    Accessoires de confort diffusant de la musique uniquement dans l'eau du bassin. Les haut-parleurs sont conçus pour résister au chlore, aux chocs et sont conformes aux normes de sécurité.

    Combien doit-on installer de hauts-parleurs subaquatiques dans une piscine ?
    On place environ 1 haut-parleur pour 35m2 d'eau.

    Où doit-on placer les hauts-parleurs subaquatiques dans la piscine ?
    Ils peuvent être portables et installés au fond du bassin ou suspendus au bord à quelques cm de profondeur; ou encastrés sur la paroi.

    A savoir
    Un amplificateur vous est aussi proposé avec les hauts-parleurs subaquatiques afin d'avoir une qualité de son optimale.

    Sachez alors qu'un amplificateur doit fournir 120 watts/8 ohms pour 2 haut-parleurs avec une piscine d'environ 8m x 4m.