Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

De l'écologie dans le monde

  • Devenir un touriste responsable

     

     

    Pour sortir des chemins battus en respectant l’autre et l’environnement, le Code mondial d’éthique du tourisme fixe des repères. Coup d’oeil sur les points à retenir :

    1. Ouvrez vos antennes!

    En vous informant sur le pays que vous allez visiter, ses lois, ses coutumes, vous parerez aux impairs et aux déconvenues. Même sans aller à l’autre bout du monde. Savoir qu’on vous demandera de laisser vos chaussures à l’entrée d’une mosquée vous évitera de faire un esclandre parce que vous craignez de vous faire piquer vos Repetto; prévoir un paréo ou un foulard pour planquer vos épaules et vos genoux si vous visitez des églises, c’est l’assurance de ne pas vous faire refouler à l’entrée de la chapelle Sixtine.


    tourisme responsable.JPGPar ailleurs, n’oubliez pas que vous voyagez pour vous dépayser, pas pour râler parce que votre café-croissant n’a pas le même goût qu’au troquet en bas de chez vous! Ouvrez-vous à la culture de l’autre, soyez curieux, c’est le sésame pour être mille fois mieux accueillie que le touriste lambda.

    2. Attention aux achats!

    Pas la peine de chercher à rapporter un bracelet en ivoire du Kenya alors qu’il est interdit de chasser les éléphants. Cela dit, ne fuyez pas souks et échoppes, car acheter de l’artisanat et des produits du coin, c’est donner un coup de pouce au développement économique et social local.

    3. Fuyez les hypermarchés du tourisme

    Au lieu de vous jeter sur un grand complexe hôtelier, pensez aux chambres d’hôte et aux petits hôtels de charme, qui ont pour avantage de ne pas dénaturer le paysage. En prime, vous aurez l’occasion d’avoir un contact avec les gens du coin – ceux qui vous hébergent –, qui ne demandent qu’à vous faire découvrir la région. Pratique pour savoir où manger un berbouche à Nice, où dénicher un authentique artisan à Essaouira ou la meilleure huilerie bio dans les Alpilles.

    4. Respectez la nature et le patrimoine culturel

    Graver "Lili was here" sur la pyramide de Kheops ou rapporter un bout du Colisée, c’est commettre un impair de catégorie 9. Jeter la canette de Coca qu’on vient de finir derrière un tas de pierres au bord du Grand Canyon aussi. Quand on voyage, on ne laisse pas traîner ses déchets derrière soi sous prétexte qu’on vit comme un hibou et on s’efforce de préserver les monuments ou les fouilles archéologiques.

    Un lien vers une série d’hôtels installés un peu partout en Europe, y compris en Suisse. Leur point commun : favoriser un tourisme doux et les énergies renouvelables. Hélas seulement en anglais, en allemand et en italien www.biohotels.info

    Un magazine qui vous informera sur le bio, l'écologie et la santé : http://www.vegetol.org

    Nice Future donne également tout plein de liens renvoyant vers des organisateurs de voyages éthiques ou durables www.nicefuture.com

     

    A lire:

    Pour voyager autrement -
    Le Guide des nouvelles solidarités
    de Françoise Perriot
    Ed. Le Pré aux Clercs, 2005

     

     

     

     

  • Livre - D’un voyage à d’autres

     

    Voici un bien joli carnet de voyage rapportant les pérégrinations d’un couple et leurs enfants, partis à vélo sur les routes du monde, à la découverte de l’habitat écologique. Les lecteurs de La Maison écologique les plus assidus se souviendront certainement de cette aventure, car du Québec à la Nouvelle-Zélande en passant par l’Autriche et l’île de Pâques, Cathy et Thierry vous ont relaté leur aventure dès le premier numéro de notre magazine. 

    Comme son titre l’indique, D’un voyage à d’autres n’est pas seulement un carnet de voyage agrémenté de magnifiques photos, c’est également le récit de l’éveil d’un couple (et de leurs enfants) à une vie plus respectueuse de la nature. Dans la dernière partie de leur livre, les auteurs relatent la construction de leur propre maison écologique, en Mayenne. 

    Bâtie avec tout un tas d’amis et d’amis d’amis, elle intègre des techniques rapportées de leur voyage. On découvre également les divers engagements de ce couple, leur volonté de sensibiliser le public aux alternatives technologiques et à la lutte contre le développement des cultures d’organismes génétiquement modifiés.

     

    Livre - D’un voyage à d’autres

    Cathy Dubourg, Thierry Baffou
    Éditions Goutte de sable, 2005

     

    160 pages couleurs
     Format : 21 x 24 cm
     Prix : 32 euros

     

     

     

  • Préférer le jeu vidéo au tourisme foot

    ça y est, Juin va être le démarrage d'une enième compétition de football en France, l'Euro 2016 ... Comme s'ils voulaient nous refaire le coup de 98, mais là, pas de Zidane, ni même de Platini (voir 84) , juste Canto qui nous a gratifiés d'une sortie une nouvelle fois tonitruante.

    Donc une horde de supporters va déferler sur la France pendant l' Euro 2016, en ce mois de Juin que l'on a du mal à imaginer ensoleillé.

    Je préfère encore jouer au foot sur console avec un jeu qu'on appelle FIFA 16 ou crédits fifa 16 et qui simule remarquablement bien les graphismes d'un match de foot (oui, oui), que de regarder même distraitement cette ânerie qui vient.

    On va en souper du foot . Dommage qu'on ne soit pas en Juillet pour les départs en vacances...

    triste mois de Juin

     

     

  • randonnée au fil des romans sur le mariage

     

    Le mariage est une source inépuisable pour les romanciers, que ce soit sur les préparatifs, le jour du mariage ou le quotidien d'un couple marié, les livres sur le sujet arrivent régulièrement sur les étagères de nos bibliothèques. Que ce soit sur un ton léger ou grave, chacun s’interroge sur l’institution et tous ses à-côtés. En voici une petite sélection...

    Au secours, il veut m’épouser !, Agnès Abécassis, Livre de Poche, 292 pages, 6€.

    On retrouve avec plaisir Déborah dans ce nouvel opus drôle et bien rythmé, sa famille recomposée et ses amies typiquement parisiennes. Son quotidien ressemble tellement au nôtre et devient sous la plume d’Agnès Abécassis particulièrement piquant.

    Très jalouse et amoureuse, elle hésite pourtant à convoler une seconde fois lorsqu’elle regarde de plus près la vie conjugale de Daphné et de Roxane. La première subit l’envahissement de sa belle-mère dans sa vie sous les yeux d’un mari qui ne voit pas où est le problème avec sa mère et la deuxième, épouse d’un businessman pantouflard en boutons manchette , s’ennuie au foyer.

    Ses interrogations sont celles que l’on se pose toutes avant de dire oui : pourquoi se marier alors qu’on est si heureux comme ça ! Alors va-t-elle dire oui ? La réponse est seulement à la toute dernière page du livre, mais il procure un réel bon moment de lecture et de fous rires, qu’il est très vite fini.

     

     

    Une pièce montée, Blandine Le Callet, Livre de Poche, 252 pages, 6€.

     

    Bérengère et Vincent se marient mais comme tous deux sont avocats et issus de familles bourgeoises, cela ne peut être qu’en grandes pompes. Leurs nombreux invités sont conviés à assister à la messe de mariage dans une charmante petite chapelle et à la réception dans un moulin entouré d’un parc.

    Tous les clichés du mariage bourgeois sont là : un mariage avec de friandes dragées pensé comme un spectacle où tout doit être parfait. Jusque-là rien de très original, là où le premier roman de Blandine Le Callet est une réussite, c’est par son ton incisif qui égratigne les tabous (homosexualité, handicap…) et par la construction du roman qui est une suite de 9 chapitres où l’un des personnages tour à tour une enfant du cortège, le prêtre, la grand-mère de la mariée, l’oncle du marié, les mariés eux-mêmes… raconte ce grand jour de son point de vue et nous livre les évènements qui l’ont précédé, mordant !

     

     

     

     

  • camping pour nomade et aventurière

    La campeuse nomade et aventurière ne vibre jamais autant que quand elle se sent libre. Suite à notre 1er article , voici encore quelques adresses de camping qui peuvent représenter une expérience intéressante à vivre.

    Camping Québécois

    Formule "prêt-à-camper" le long du fjord du Saguenay dans un parc national sublime: tente-roulotte pour 4 à 6 personnes, batterie de cuisine et de vaisselle, eau courante et sanitaires. Se munir de la Carte annuelle des Parcs du Québec.


    Société des établissements de plein air du Québec Une quarantaine de sites "prêt-à-camper" dans treize parcs nationaux.

    En mode Désertique

    Huit jours de dépaysement dans les dunes du désert marocain. Six heures de rando par jour au maximum pour sillonner plateaux, monts, palmeraies et gorges du côté de la vallée du Drâa. Encadrement: guide, cuisinier et chauffeur locaux.


    Terres d’Aventures Séjour d’initiation au désert en 8 jours. Au départ de Genève (vols, transfert, pension complète). Infos chez Neos Voyages

     

    Camping en mode Aquatique

    Au bord de la mer Rouge, à quelques brasses d’un récif sublime, des tentes ou des mandarah – hébergement traditionnel bédouin, bungalow au toit en forme de dôme. La mer à ses pieds, les montagnes du désert au loin, on se restaure de poissons frais dans un restaurant-paillote.


    Mer Rouge Forfait vol, transfert, 7 nuits et pension complète.  sans plongée et avec plongée.