Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Une cuisine zen en 10 étapes

    Pour en finir avec des placards encombrés,
    voici une méthode radicale pour tout reprendre à zéro. Courage!

    AnDy n’est pas du genre à y aller avec des pincettes : sa vision de la maison est un havre de paix sans rien qui dérange l’œil, rien qui puisse prendre la poussière ou rester en désordre. Un éloge du vide, en quelque sorte. La dame a d’ailleurs vécu au Japon, où elle s’est convertie à l’art du dépouillement et de la légèreté. Elle transmet aujourd’hui sa conviction en une série de livres, que les extrémistes prendront à la lettre. Mais nous gagnerions toutes à lui emprunter quelques principes de désencombrement. Voici donc ce qu’elle recommande pour métamorphoser votre cuisine en temple de la zénitude.

    Vider le garde-manger

    et ne jamais le re-remplir. On ne garde que l’huile, le vinaigre, le sel et le poivre et on achète tout le reste au jour le jour, pour une fraîcheur maximale. Et, accessoirement, des économies maximales, puisqu’on évite ainsi de devoir jeter des produits périmés entreposés «pour le cas où».

    Rationaliser le congélateur

    Plutôt que d’entasser d’improbables provisions, prévoir un seul congélateur, si possible hors de la cuisine, pour y entreposer, en saison, les fruits et légumes excédentaires.

    Compter vos convives

    Combien de personnes invitez-vous régulièrement ? Huit ? Alors pourquoi diable garder des assiettes en piles et piles et des plats de service à la douzaine. Si 8 est votre chiffre, ne gardez que 8 pièces de chaque type de vaisselle: un bol, un verre à vin, une assiette creuse, etc. On lave et range ainsi forcément au fur et à mesure et tout le service tient en très peu de place. Vous organisez une grande fête chaque année ? Et bien louez de la vaisselle, le temps d’une soirée.

    Trier les ustensiles

    Une cuisinière normale a besoin de: une ou deux poêles, un chinois (qui officie aussi comme passoire et panier à salade), une marmite, un moule à tarte, un moule à gâteau, un verre mesureur, un grand bol, un minuteur, quelques couverts (louche, spatule, un bon couteau) et une planche à découper. Tout le reste n’est que superflu… Bon, nous, on se permet d’ajouter une cafetière à cette liste.

    à suivre...